Green dip

Le week-end est terminé, la reprise du lundi à plus ou moins bien été vécue par beaucoup d’entres-nous, mais rien ne vous empêche de vous consoler en pensant déjà au prochain apéro entre amis !

Beaucoup connaissent la célèbre recette du houmous. J’ai donc imaginé une variante hivernale à base de pois cassés.

Cette tartinade se mange de la même façon, en apéritif ou accompagnée de vos salades, sur des tartines croustillantes ou avec des crudités.

Douce et intense comme la mousson portée par les notes chaudes, boisées et fruitées de la coriandre, associée naturellement au citron vert. Le duo coriandre et citron vert est pour moi un inséparable, un peu comme mon café et son carré de chocolat que je boirais presque uniquement pour avoir droit à ma dose de cacao, autant que de caféine aux matins difficiles.

 

Le + nutrition : Jackpot protéines végétales, fer et acides gras essentiels.

green dip

 

Ingrédients pour un bol  : 

200 g de pois cassés 

1/2 avocat mur à point

10 cl de crème de coco

1 petite gousse d’ail

1 poignée de coriandre

1 jus de citron vert

1 pincée de piment de cayenne (facultatif)

Sésame pour la déco

 

Prévoyez un trempage des pois cassés dans un grand volume d’eau pendant 48h (la veille au soir par exemple plus une journée).

Faites cuire les pois dans un grand volume d’eau bouillante, 40 minutes.

Egoutez les et rincez les à l’eau froide pour refroidir et arrêter la cuisson.

Placez les le blender et mixez avec le reste des ingrédients.

Goûtez, ajustez, versez dans un bol et placez au frais 1 heure avant de servir.

Like a star

Ces célébrités que nous admirons secrètement, qui parfois nous influencent ou qui nous marquent dans le rôle de leur vie sur écran géant. Elles nous semblent à la fois si familières et tellement inabordables sur le tapis rouge venues pour percevoir la récompense de leur talent.

Nous avons pourtant au moins un point commun qui nous lie avec toutes ces stars, et aussi simple soit-il, vous conviendrez que nous nous alimentons tous chaque jour.

Nous le savons, l’alimentation est importante pour entretenir sa santé, et même si nous n’avons pas toujours conscience que notre façon de consommer influence les rayonnages de nos magasins, des convictions personnelles peuvent guider nos choix.

Quelques soient leurs raisons, de nombreuses stars ont adopté un mode d’alimentation végétarien voire vegan (végétalien).

 

« Nous avons au moins un point commun avec toutes ces stars »

 

Et si ce mode de vie sain était à adopter pour entretenir son capital beauté, santé et forme ?  Non pas pour suivre une tendance à la mode mais simplement pour s’adapter à une évolution de l’alimentation dans notre société.

Qu’ils soient acteurs ou chanteurs, sportifs, homme ou femme du showbiz, vous seriez surpris de décourvir toutes ces personnalités végétariennes, voire même vegan.

En voici un échantillon.

Et pour les sceptiques qui pourraient encore penser que le régime végétarien pourrait amoindrir les capacités intellectuelles, je vous invite à découvrir ces personnages qui ont marqués l’histoire et qui allongent la liste courte non exhaustive des non mangeurs de viandes.

  • Albert Einstein (physicien)
  • Benjamin Franklin (homme politique)
  • Bouddha (chez spirituel et religieux)
  • Charles Darwin (biologiste)
  • Empédocle (philosophe)
  • Epicure (philosophe)
  • François d’Assise (religieux)
  • George Bernard Shaw (écrivain)
  • Henry Salt (écrivain)
  • Isaac Newton (physicien)
  • Confucius (philosophe)
  • Jane Goodall (primatologue)
  • Jiddu Krishnamurti (sage, philosophe)
  • Lamartine (poète, romancier)
  • Lanza del Vasto (philosophe)
  • Léon Tolstoï (écrivain)
  • Leonard de Vinci (artiste)
  • Mahatma Gandhi (homme politique et guide spirituel)
  • Marguerite Yourcenar (écrivaine poète)
  • Montaigne (Philosophe écrivain)
  • Nikola Tesla (ingénieur)
  • Philippe Starck (dessinateur)
  • Platon (philosophe)
  • Pythagore (philosophe)
  • Rajendra Pachauri (président du GIEC, et prix Nobel de la Paix 2008)
  • Matthieu Ricard (Moine bouddhiste, traducteur français du Dalai Lama)
  • Théodore Monod (explorateur scientifique)
  • Voltaire (écrivain philosophe)
  • Yann Artus Bertrand (photographe)

 

Et vous ? Quand est-ce que vous commencez ?

einstein

Crème de choux fleur et lentilles corail

Réchauffez-vous avec ce velouté de choux-fleur aux lentilles corail.

Un repas complet : les protéines des lentilles corail, le curcuma pour vos défenses immunitaires, le choux parce que c’est de saison et que c’est bon, et la crème de coco pour la touche de gourmandise.

En parlant de gourmandise et parce qu’il n’y en a jamais assez, complétez avec quelques cacahuètes concassées et de la coriandre hachée.

Ingrédients :

Un beau choux fleur ou 600 g de surgelés

150 g de lentilles corail

25 cl de crème de coco

2 càc de curcuma

sel et poivre au goût

coriandre (facultatif)

cacahuètes (facultatif)

Rondelles de citron vert pour la décoration.

 

Faites cuire le choux fleur et les lentilles corail dans une grande marmite recouverts d’eau à niveau durant 15-20 minutes.

Une fois tendre, mixez le tout avec un mixeur à pied. Ajoutez le curcuma, la crème de coco puis salez.

Servez bien chaud dans des bols et parsemez de cacahuètes et de coriandre hachée.

Yummy Brookie

Suite à une demande massive, je partage (enfin) ma célèbre recette de Brookie !

Ce fameux brownie fondant recouvert de cookie croustillant. Et pas n’importe quel cookie ! Je dévoile ici ma recette imaginée au retour d’un séjour à New-York. Vous vous en douterez, d’un point de vu gustatif la destination ne permet pas de se limiter à croquer dans des pommes… la tentation est grande.

Lors d’une de mes escales gourmandes et après avoir mordu dans un giant cookie de chez Levain Bakery, je n’avais qu’une idée en tête, reproduire la recette à la maison. Le croustillant à l’extérieur, les pépites encore dégoulinantes de chocolat à l’intérieur : une véritable jouissance gustative !

It is time for greedy, not words!

 

Ma liste de courses

  1. Le brownie
  • 150g de sucre
  • 3 oeufs
  • 200 g de chocolat noir pâtissier
  • 150 g de beurre
  • 70 g de farine
  • 150 g de noix (noisettes ou noix de pecan, ou noix)

Préchauffez votre four à 150°.

Faites fondre au bain-marie le chocolat et le beurre. Pendant ce temps hachez grossièrement les noisettes.

D’un autre côté, mélanger énergiquement les oeufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Une fois fondu, versez le chocolat avec les oeufs.

Incorporez la farine puis les noix. Mélangez à nouveau.

Versez la pâte dans un moule carré beurré et fariné.

Enfournez pour 15 minutes. Une fois la cuisson écoulée, sortez le brownie du four et montez la température à 195 °.

2. Le cookie

  • 250 g de beurre
  • 100 g de sucre blanc
  • 150 g de sucre roux
  • 1 càc d’extrait de vanille
  • 2 oeufs
  • 350 g de farine
  • 1 càc de sel
  • 1/2 càc de levure chimique
  • 300 g de pépites de chocolat (chocolat pâtissier coupé grossièrement)

Mélangez au robot avec la feuille le beurre et les sucres puis ajoutez les oeufs un à un. Incorporez la farine et la levure, le sel puis le chocolat.

Dispersez la pâte* sur le brownie et enfournez à nouveau pendant 15 minutes.

Laissez refroidir avant de coupez vos carrés et dévorer.

 

* Il vous restera certainement de la pâte que vous pourrez utiliser pour façonner quelques cookies bonus.

Crème vanille mangue & framboise

Comme promis, voici la recette des verrines composées de crème légère vanillée, de morceaux de mangue généreux et de framboises acidulées.

Un dessert onctueux qui son petit effet, parfait pour terminer un repas en toute gourmandise.

Ma liste de courses (4 verrines)

  • 450 ml de lait
  • 1 gousse de vanille 
  • 4 jaunes d’oeufs
  • 100 g de sucre en poudre
  • 40 g de fécule de maïs
  • 40 g de beurre
  • 400 ml de crème liquide entière
  • 2 mangues 
  • 1 barquette de framboises ou 250 g 

 

La recette qui suit est celle d’une crème « légère » et pour ceux qui s’attendent à du light, méfiez-vous du nom qui n’a que pour seul effet, celui d’alléger votre conscience. Il s’agit en réalité d’une crème pâtissière à laquelle y est incorporée une crème fouettée en chantilly ferme.

Cette recette est toutefois fraiche gourmande est aérienne.

Préparez dans un premier temps une crème pâtissière Fendez la gousse de vanille en deux, ôtez les graines de vanille et laissez infuser dans le le lait à feux moyen avec la gousse. Faites bouillir et arrêtez le feu. Réservez

Fouettez vos jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce qu’ils blanchissent puis ajoutez la fécule, mélangez. Versez progressivement le lait tiède tout en mélangeant après avoir pris soin d’ôter la gousse de la casserole. Replacez le tout sur  feu moyen et mélangez sans cesse au fouet jusqu’à ce que la préparation épaississe.

Finissez en ajoutant votre beurre coupé en cubes. Homogénéisez, vous avez votre crème pâtissière. Laissez refroidir et réservez au frais.

Deuxième étape, réalisez une crème chantilly en fouettant vivement la crème liquide jusqu’à ce qu’elle devienne bien ferme.

Incorporez progressivement et délicatement à la Maryse votre crème fouettée à la crème pâtissière froide. Votre crème légère est prête. Réservez au frais.

Epluchez et détaillez votre mangue en morceaux.

Déposez un peu de crème au fond de vos verrines, ajoutez vos fruits. Alternez couches de crème et fruits et terminez par quelques cubes de mangue et framboise.

Dégustez bien frais.

 

Breakfast bowl #1

Le week-end est bientôt là et j’ai déjà hâte d’arrêter le réveil pour prendre le temps.

Je ne sais pas vous, mais pour moi, le moment du petit-déjeuner est précieux. C’est le repas pendant lequel le temps s’arrête, je profite du moment. On peut aussi se faire plaisir sans trop de culpabilité car les calories seront brulées dans la journée.

Malheureusement, la semaine nous permet seulement de prendre des petits-déjeuners expéditifs.

Alors si on prenait le temps ce week-end de se préparer un breakfast bowl ?

Je vous propose cette fois-ci une crème budwig végétale.

Pour les novices, la crème Budwig doit son nom à Johanna Budwig, chercheuse spécialisée dans les traitements anti cancéreux et repose sur des principes nutritionnels qui ont fait leurs preuves.

Appelée ausssi crème de cent ans, elle permet de réguler la glycémie sur la matinée évitant ainsi les fringales de 10h. Riche en nutriments essentiels pour votre organisme, en plus d’être délicieuse, elle vous fait du bien.

Attaquez de bon matin avec un bol santé, composé au gré des envies et des saisons, de 5 familles d’ingrédients crus et naturels : Fromage blanc ou yaourt de soja, miel ou sirop d’agave, une céréale crue moulue comme l’avoine (ou des flocons), oléagineux tels que noisettes, amandes, graines de lin…etc, et fruits, ci-contre je propose la pomme mais faites vos mélanges. Ajoutez le jus d’1/2 citron pressé (facultatif, vous pouvez l’ajoutez simplement à votre jus de fruit du matin voire pur !).

Les bienfaits du citron sont bien connus surtout le matin à jeun mais ceci fera l’objet d’un nouveau post …

Ma première version ci-contre est simplissime et rapide : fromage blanc (ou yaourt soja), noisettes et amandes hachées  raisins secs, miel (ou sirop d’agave) et pomme. Naturellement Gluten free ! 

Note : si vous y pensez, il est préférable de faire tremper la veille vos oléagineux et fruits secs afin de les réhydrater et ainsi vous faciliter leur digestion et donc l’absorption des nutriments dont ils regorgent.

Pas d’inquiétude si vous oubliez, vous serez quand même rassasié et votre corps vous dira merci 🙂

Rien ne vous empêche évidemment de prolonger ces habitudes durant la semaine. Finalement vous verrez qu’avec un peu d’organisation,  ce n’est pas si long ni compliqué à préparer.

6 remèdes naturels pour passer l’hiver

La France connait depuis peu son pic d’épidémie de grippe et d’infections en tous genres.
les fêtes de Noël rythmées de repas souvent trop riches ont affaibli notre organisme le rendant vulnérable face aux vilains microbes.
Le temps de retrouver une hygiène de vie saine, voici quelques astuces pour passer le cap sans sombrer.

L’ACEROLA

L’acérola est une baie utilisée pour sa très forte concentration en vitamine C naturelle. Elle a pour action de stimuler votre système immunitaire et de combattre les infections bactérienne.

Une cure d’un comprimé par jour pendant quelques semaines vous aidera à garder la forme.

L’extrait de pepin de pamplemousse

Antibiotique puissant naturel, il agit comme antiseptique, antifongique mais aussi antiviral. A raison de quelques gouttes par jours dans un verre d’eau, il stimulera votre immunité.

Vous trouverez ce nectar en parapharmacies et boutiques bio.

Le GINGEMBRE

Choisi de préférence bio, frais ou en poudre, en infusion, dans vos soupes ou vos currys, le gingembre est un antibiotique naturel qui aidera votre organisme à lutter contre les mauvais germes.

L’AIL

Compléter votre curry avec quelques gousses d’ail et vous aurez un cocktail anti « tout » : antiviral, antibiotique, antifongique. En plus de relever vos plats il renforcera vos défenses naturelles.

LE CURCUMA

Parce qu’il est possible de se soigner en mangeant, le curcuma, ingrédient phare du curry qui lui confère cette belle couleur chatoyante, possède parmi ses nombreuses qualités celles de combattre les infections bactériennes.

Saupoudrez vos plats, épicez vos sauces, en plus d’apporter du goût, le curcuma vous soigne.

Les huiles essentielles

Beaucoup d’huiles essentielles ont des effets bénéfiques à large spectre et notamment l’huile essentielle de tea tree, appelée aussi l’arbre de vie. L’arbre à thé est un anti infectieux magique, Mycoses, bactéries, virus rien ne lui résiste !

Une goutte à déposer sur un support tel qu’un morceau de sucre ou cuillère de miel avant d’avaler, à raison de deux fois par jour.

 

Et vous quelles sont vos astuces pour passer l’hiver ?

 

 

Velouté thaï

Comme chaque année les fêtes de fin d’années se prolongent avec celles des Rois sans nous laisser un seul répit pour notre foie, ni même pour nos bonnes résolutions (aussi si saines soient-elles…)

Une fois la bonne année souhaitée, le « go » des galettes est lancé : Fougasse, frangipane, fouace ou encore coque, tout y passe !

Qui n’a pas envie de s’alléger un peu avec un bon velouté réconfortant et gourmand ? Ma foi, rien de tel qu’une bonne météo pluvieuse pour se laisser tenter !

 

Ma liste de course (4 pers.) :

Courge 1 kg

1 grosse patate douce

1 càs de pâte de miso 

1cm de gingembre frais

Lait de coco au goût

Coriandre ciselée et graines germées

 

Epluchez les légumes et le gingembre, puis coupez les en gros tronçons. Faites cuire durant 20 minutes dans une grande casserole juste recouvert d’eau à hauteur.

Une fois les légumes cuits, mixez finement.

Ajoutez en fin de cuisson le miso, le lait de coco et parsemez de coriandre et graines germées avant de dégustez.

La caroube : 3 bonnes raisons d’en consommer

La caroube fruit du caroubier est récoltée dans les pays de la région méditerranéenne. Ses gousses sont consommées sous différentes formes : boissons, gâteaux, sirop…etc.

Son goût

Son goût sucré, entre la chicorée et le cacao, elle est souvent utilisée en substitut de ce dernier dans les gâteaux et boissons chaudes.

Ses propriétés

Deux fois plus riche en calcium que le cacao, et moins calorique que ce dernier, la caroube à aussi pour comparaison l’avantage d’être dénué en théobromine et en caféine, qui ont une action excitante sur l’organisme. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on la conseille aux femmes enceintes pour substitut au chocolat en plus de ses propriétés calmantes contre les vomissements.

Également riche en phosphore, magnésium, silice, fer et pectine, la caroube est bénéfique pour le transit.

Enfin, on luit reconnaît des propriétés antioxydantes (comprenez anti cancer).

Son originalité

Même si elle gagne en popularité, la caroube est encore peu connue des grandes surfaces. Vous la trouverez en magasin diététique, le plus souvent sous forme de poudre très semblable au cacao.

Utilisée dans vos pâtisseries ou en boisson comme un chocolat chaud, elle vous offre des variantes gustatives intéressantes.

frangipane noisette-caroube

J’aime la galette, savez-vous comment ? Quand elle est bien faite, parfois sans beurre dedans.

Vous l’avez compris, je vous propose ici une version de frangipane vegan, c’est à dire sans matière grasse animale, ni oeuf. Une façon healthy de fêter les rois sans trop de remords.

 

Ma liste de courses:

2 pâtes feuilletées végétales,

200 g de poudre de noisette,

50 g de pralin,

20 cl de crème d’amande (réserver un peu pour dorer),

100 g de sucre de canne complet,

2 càs de poudre de caroube,

30 g de maïzena,

4 càs d’huile au goût neutre.

Préchauffez votre four à 200 °c. Etalez une première pâte feuilletée et piquez le fond à l’aide d’une fourchette.

Faites torréfier la poudre de noisette quelques instant à feu moyen dans une grande poêle puis laissez refroidir (attention à ne pas laisser bruler !)

Mélangez le sucre et l’huile, ajoutez la maïzena en pluie ainsi que la crème d’amande. Incorporez ensuite la poudre de noisette, le pralin et enfin la caroube. Mélangez de façon à obtenir une crème homogène.

Tapisser le fond de pâte de feuilletée de la crème en laissant 2 cm sur les bords que vous aurez pris soin d’humidifier. Placez votre fève à distance du centre et recouvrez de la seconde pâte feuilletée en appuyant fermement sur les côtés pour souder les bords.

Vous pouvez dessiner les losanges ou tout autre motif à l’aide d’un couteau sans trop appuyer afin d’éviter de percer la pâte. Badigeonnez la surface à l’aide d’un pinceau ou d’une spatule avec le restant de crème végétale.

Enfournez et laissez dorer au four 30 minutes.