Gaspacho vert

La chaleur devrait à nouveau s’installer et nous laisser encore penser que nous sommes en été… Loin est encore la rentrée de septembre, et pour profiter des soirées d’été comme en Andalousie, je vous invite à table avec une soupe froide pleine de légumes si le coeur vous en dit.

Accompagnez ce gaspacho de tartines croustillantes garnies de crème d’avocat-chèvre, c’est un vrai délice, mais libre à vous de présenter du houmous à la place pour une version vegan.

 

Ingrédients (pour 4 gros bols) 

3 courgettes,

un petit poivron vert,

1 grosse poignée de feuilles de céleri,

1 tasse de petits pois,

1 tranche de pain complet rassis,

huile d’olive.

 

Faites cuire dans une casserole les légumes épluchés avec un fond d’eau et une me grosse pincée de sel.

Cuire à feu doux 20 min puis laissez refroidir complètement.

Prélevez une louche de bouillon et faites gonfler le pain dans un bol.

Mixez les légumes avec le pain ramolli et environ 5 càs d’huile d’olive.

Selon la consistance souhaitée, ajustez avec le bouillon restant.

Réservez au frais toute une nuit.

 

Note : s’il vous reste du bouillon, gardez le au frais ou au congélateur pour vos prochains risottos 😉

 

Les tartines

pain croustillant au seigle et sésame,

1 boîte de chèvre frais, 1 avocat bien mûr,

piment d’espelette,

tomates cerise pour la décoration,

sel et poivre

 

Ecrasez l’avocat à l’aide d’une fourchette dans une assiette creuse, ajoutez le chèvre frais puis assaisonnez. Tartinez, dégustez.

 

Japan bowl

Présenté dans un bol, le chirashi est un plat complet japonais à l’origine composé de riz et de poisson, souvent décliné avec des légumes cuits. Une sorte de sushis éparpillé en somme.

Ici je vous propose la version végan de la recette composée de riz complet assaisonné, d’avocat et d’algue dulse.

Pour ceux et celles qui n’aurait encore jamais expérimenté les algues fraîches, je vous y encourage fortement ! Elles apportent un bon goût iodé et ajoute un petit côté marin à votre plat.

J’utilise dans l’assaisonnement du miso qui est une pâte de céréale fermentée. Il est utilisé traditionnellement et depuis des millénaires en Asie comme condiment. Il en existe de nombreuses variétés, le miso brun utilisé ici est comparable à la saveur de la sauce soja en plus corsée.

 

Chirashi

Chirashi avocat dulse

 

 

Ingrédients (2 personnes)

130 g de riz complet cru

1 avocat

1 poignée d’algue dulse fraîche et crue

1 càc de pâte de miso de riz brun (ou sauce soja)

2 càs d’huile de colza et 1 càc d’huile de sésame

gomasio (ou graines de sésame)

1 trait de jus de citron

gingembre frais hâché

 

Faites cuire votre riz dans un grand volume d’eau salée environ 40 minutes puis laissez refroidir. Vous pouvez le rincer à l’eau froide pour accélérer le processus.

Lavez à l’eau claire dans une passoire les algues pour ôter le surplus de sel qui permet leur longue conservation. Séchez les avec un essuie-tou et hachez les grossièrement au couteau.

Préparez l’assaisonnement pour votre riz en mélangeant une cuillère à café de pâte de miso brun, les huiles, le citron et le gingembre hâché menu. Mélangez au riz.

Dressez dans votre bol, le riz assaisonné, l’avocat détaillé et les algues.

Saupoudrez de gomasio ou de graines de sésame.

Dégustez

 

 

Bonus santé ♥ beauté

 

Les algues

Source importante de protéines, elle cumule de nombreux atouts : riche en fer, en magnésium et phosphore mais aussi en vitamines. Crue ou cuite, elle améliore la circulation sanguine, facilite la digestion et aide à détoxifier l’organisme.

Le miso

En plus d’apporter du goût à vos plats, il  est également excellent pour votre flore intestinale grâce à ses bonnes petites bactéries qui le compose. Vous le trouverez principalement en magasin bio.

 

Tofu or not Tofu

Cette recette m’a été insufflée suite à une discussion avec un père de famille souhaitant diminuer sa consommation des produits carnés.

L’initiative plutôt positive fut ponctuée d’objections amenant sa démarche quelque peu trébuchante… Les enfants ! Que peut-on cuisiner aux petites têtes blondes (ou pas d’ailleurs) au palais délicat : Avec l’oignon ils sont ronchons, gare à l’ail et les brocolis on oublie.

Alors pour sortir des traditionnels steak-haricots verts, jambon-purée et pâtes en tous genres vous pouvez innovez avec cette assiette complète dont l’accompagnement peut bien entendu être décliné au gré des envies.

 

« Trompez le méfiant avec ce tofu pané aux faux airs de poisson »

 

Trompez le méfiant avec ce tofu pané aux faux airs de poisson. Croustillant à l’extérieur et fondant à l’intérieur son petit goût tout doux ne pourra que séduire petits et grands.

Accompagné de courge butternut rôtie au four, d’une petite sauce crémeuse et d’un riz basmati vous serez conquis.

En option sur la photo : un cornbread maison aux cranberries 

tofu or not tofu

Assiette végé : tofu pané, courge butternut et sauce tartare

 

Ingrédients (pour deux personnes) :

Tofu pané :

Tofu ferme en bloc

2 càs de fécule de maïs

1 càs de polenta

2 càs de parmesan

1 oeuf

Sauce :

Crème de soja

1 càs de ciboulette

2 càc de moutarde à l’ancienne

1 càc de miso blanc

Accompagnement :

une courge butternut

Riz blanc

Huile d’olive

 

Préparez votre butternut :

Préchauffez votre four à 200°C. Lavez et coupez en tronçons la courge de la taille désirée et enrobez les morceaux d’huile d’olive. Saupoudrez de sel et enfournez pour 20 minutes environ.

Faites cuire votre riz à la créole et ajoutez une noix de beurre.

Préparez votre chapelure :

un oeuf battu dans une assiette creuse, la fécule de maïs mélangée à la polenta et le parmesan dans une autre.

Égouttez puis coupez votre tofu en tronçons de 2 cm de large environ. Essorez le bien dans du papier absorbant afin d’enlever un maximum d’humidité (sans l’écraser attention).

Faites chauffer deux cuillères à soupe d’huile d’olive dans une poêle. Trempez les tranches de tofu dans l’oeuf battu puis dans la chapelure et faites les dorer quelques de chaque côté.

La sauce :

Mélangez la crème de soja avec deux cuillères à café de miso, une bonne cuillère à café de moutarde, ajoutez la ciboulette.

 

Dressez, dégustez chaud.

Crème de choux fleur et lentilles corail

Réchauffez-vous avec ce velouté de choux-fleur aux lentilles corail.

Un repas complet : les protéines des lentilles corail, le curcuma pour vos défenses immunitaires, le choux parce que c’est de saison et que c’est bon, et la crème de coco pour la touche de gourmandise.

En parlant de gourmandise et parce qu’il n’y en a jamais assez, complétez avec quelques cacahuètes concassées et de la coriandre hachée.

Ingrédients :

Un beau choux fleur ou 600 g de surgelés

150 g de lentilles corail

25 cl de crème de coco

2 càc de curcuma

sel et poivre au goût

coriandre (facultatif)

cacahuètes (facultatif)

Rondelles de citron vert pour la décoration.

 

Faites cuire le choux fleur et les lentilles corail dans une grande marmite recouverts d’eau à niveau durant 15-20 minutes.

Une fois tendre, mixez le tout avec un mixeur à pied. Ajoutez le curcuma, la crème de coco puis salez.

Servez bien chaud dans des bols et parsemez de cacahuètes et de coriandre hachée.

Pâtes chinoises

Les saveurs d’Asie m’inspirent, surtout quand il s’agit de cuisiner du tofu. Quoi de plus naturel puisque ce fromage de soja est originaire de Chine où il est coutume de le consommer dans de nombreux plats assaisonés. De goût plutôt neutre, son intérêt gustatif est alors révélé, cuisiné à la poêle avec des épices ou des petits légumes ou en sauce. Sa texture intéressante rappelle la fermeté de la mozzarella ferme.

Côté apport nutritionnel, il a l’avantage d’être peu calorique et une bonne source de protéines végétales. Dénué de cholestérol, il fournit les 8 acides aminés essentiels à la construction de nos muscles, du fer pour notre tonus, du calcium et de la vitamine B.

C’est également un très bon allié féminin puisqu’il apporte des phyto-oestrogènes, hormones qui aide à lutter contre les symptomes de la ménopause et protège du cancer du sein. Quant à ces Messieurs, consommer du tofu protégerait du cancer de la prostate !

Alors quoi de meilleur qu’un tête à tête au tofu ?

Ma liste de courses
250 g Spaguettis au kamut (ou celles que vous aurez choisi)
250 g de Tofu ferme 
200 g de champignons de paris
3 oignons nouveaux avec leurs tiges
20 cl de crème de soja
1 càc de graines de coriandre moulues
1 cm de gingembre frais
1 pincée de piment de Cayenne
5 cl de vin blanc
sel et poivre
huile d’olive
sauce soja
gomasio ou sésamé grillé

 Faites cuire vos pâtes dans un grad volume d’eau. Pendant ce temps, faites revenir les oignons nouveaux émincés et le gingembre dans un poêle huilée et ajoutez les champignons puis le tofu en cubes. Laissez cuire pendant cinq minutes en remuant de temps à autre.

Lorsque votre préparation commence à accrocher, déglacez au vin blanc, mélangez et laissez réduire 3 minutes.

Ajoutez la crème de soja et les épices, remuez. Dressez dans vos assiettes, assaisonnez de sauce soja et saupaudrez de gomasio.

Variez les épices selon votre goût !