Gaspacho vert

La chaleur devrait à nouveau s’installer et nous laisser encore penser que nous sommes en été… Loin est encore la rentrée de septembre, et pour profiter des soirées d’été comme en Andalousie, je vous invite à table avec une soupe froide pleine de légumes si le coeur vous en dit.

Accompagnez ce gaspacho de tartines croustillantes garnies de crème d’avocat-chèvre, c’est un vrai délice, mais libre à vous de présenter du houmous à la place pour une version vegan.

 

Ingrédients (pour 4 gros bols) 

3 courgettes,

un petit poivron vert,

1 grosse poignée de feuilles de céleri,

1 tasse de petits pois,

1 tranche de pain complet rassis,

huile d’olive.

 

Faites cuire dans une casserole les légumes épluchés avec un fond d’eau et une me grosse pincée de sel.

Cuire à feu doux 20 min puis laissez refroidir complètement.

Prélevez une louche de bouillon et faites gonfler le pain dans un bol.

Mixez les légumes avec le pain ramolli et environ 5 càs d’huile d’olive.

Selon la consistance souhaitée, ajustez avec le bouillon restant.

Réservez au frais toute une nuit.

 

Note : s’il vous reste du bouillon, gardez le au frais ou au congélateur pour vos prochains risottos 😉

 

Les tartines

pain croustillant au seigle et sésame,

1 boîte de chèvre frais, 1 avocat bien mûr,

piment d’espelette,

tomates cerise pour la décoration,

sel et poivre

 

Ecrasez l’avocat à l’aide d’une fourchette dans une assiette creuse, ajoutez le chèvre frais puis assaisonnez. Tartinez, dégustez.

 

Salade martienne

Parce que c’est encore la saison du chou et bientôt des salades, voici ma version du mois de mars, violette aux textures variées et aux saveurs complémentaires, du croquant au fondant, du sucré au salé.

Qu’il soit cru ou cuit le fenouil dégage un parfum agréable et son petit goût d’anis parfume subtilement vos plats. Pour ce qui est du chou, choisissez le au feuillage très serré, en vérifiant que la taille soit fraîche : la robe doit être uniforme et brillante, et comme pour le fenouil, sans tâches noires. Curieusement, les choux ont une nette affinité pour les pommes et qui dit pommes, dit bleu, et qui dit bleu, dit noix…

 

Ingrédients

1/4 d’un chou rouge,

1/2 bulbe de fenouil,

200g de bleu d’Auvergne Bio AOP,

le jus d’un citron,

100g de cerneaux de noix,

1 poignée de persil frais ciselé,

1 pomme reinette ou granny smith

Moutarde,

Vinaigre de noix,

Huiles (ici mélange d’huiles trouvé en boutique bio : colza, sésame, olive, noix et chanvre),

sel et poivre.

 

Détaillez votre chou, le fenouil et la pomme en fins bâtonnets puis mélangez le tout avec le jus de citron dans un saladier. Ajoutez le bleu coupé en cubes, les noix et le persil frais.

Réalisez ensuite votre vinaigrette avec 1 càc de moutarde, 2 càc de vinaigre de noix et 3 càs d’huile, salez, poivrez. Emulsionnez et ajoutez à la salade. Mélangez et servez dans des bols.

 

Bonus santé ♥ beauté

Nous avions oublié qu’au delà de son goût si particulier, ce bulbe dodu qu’est le fenouil détient un intéret nutritionnel très intéressant pour la protection de l’organisme. Très peu calorique, il est bourré d’anti-oxydants tout comme le chou d’ailleurs (contre les vieillissement des cellules) et fait parti des légumes à plus haute teneur en vitamine C et minéraux (potassium, magnesium).

Les noix apportent tout plein d’oméga 3 pour la beauté de votre peau et pour le fonctionnement du cerveau. En plus d’être belle, la noix vous rend intelligente !

Le bleu, lui, est bon pour le moral car il ne faut jamais oublier d’ajouter une pointe de gourmandise dans nos plats.

 

 

Green dip

Le week-end est terminé, la reprise du lundi à plus ou moins bien été vécue par beaucoup d’entres-nous, mais rien ne vous empêche de vous consoler en pensant déjà au prochain apéro entre amis !

Beaucoup connaissent la célèbre recette du houmous. J’ai donc imaginé une variante hivernale à base de pois cassés.

Cette tartinade se mange de la même façon, en apéritif ou accompagnée de vos salades, sur des tartines croustillantes ou avec des crudités.

Douce et intense comme la mousson portée par les notes chaudes, boisées et fruitées de la coriandre, associée naturellement au citron vert. Le duo coriandre et citron vert est pour moi un inséparable, un peu comme mon café et son carré de chocolat que je boirais presque uniquement pour avoir droit à ma dose de cacao, autant que de caféine aux matins difficiles.

 

Le + nutrition : Jackpot protéines végétales, fer et acides gras essentiels.

green dip

 

Ingrédients pour un bol  : 

200 g de pois cassés 

1/2 avocat mur à point

10 cl de crème de coco

1 petite gousse d’ail

1 poignée de coriandre

1 jus de citron vert

1 pincée de piment de cayenne (facultatif)

Sésame pour la déco

 

Prévoyez un trempage des pois cassés dans un grand volume d’eau pendant 48h (la veille au soir par exemple plus une journée).

Faites cuire les pois dans un grand volume d’eau bouillante, 40 minutes.

Egoutez les et rincez les à l’eau froide pour refroidir et arrêter la cuisson.

Placez les le blender et mixez avec le reste des ingrédients.

Goûtez, ajustez, versez dans un bol et placez au frais 1 heure avant de servir.

Velouté thaï

Comme chaque année les fêtes de fin d’années se prolongent avec celles des Rois sans nous laisser un seul répit pour notre foie, ni même pour nos bonnes résolutions (aussi si saines soient-elles…)

Une fois la bonne année souhaitée, le « go » des galettes est lancé : Fougasse, frangipane, fouace ou encore coque, tout y passe !

Qui n’a pas envie de s’alléger un peu avec un bon velouté réconfortant et gourmand ? Ma foi, rien de tel qu’une bonne météo pluvieuse pour se laisser tenter !

 

Ma liste de course (4 pers.) :

Courge 1 kg

1 grosse patate douce

1 càs de pâte de miso 

1cm de gingembre frais

Lait de coco au goût

Coriandre ciselée et graines germées

 

Epluchez les légumes et le gingembre, puis coupez les en gros tronçons. Faites cuire durant 20 minutes dans une grande casserole juste recouvert d’eau à hauteur.

Une fois les légumes cuits, mixez finement.

Ajoutez en fin de cuisson le miso, le lait de coco et parsemez de coriandre et graines germées avant de dégustez.

Pâtes chinoises

Les saveurs d’Asie m’inspirent, surtout quand il s’agit de cuisiner du tofu. Quoi de plus naturel puisque ce fromage de soja est originaire de Chine où il est coutume de le consommer dans de nombreux plats assaisonés. De goût plutôt neutre, son intérêt gustatif est alors révélé, cuisiné à la poêle avec des épices ou des petits légumes ou en sauce. Sa texture intéressante rappelle la fermeté de la mozzarella ferme.

Côté apport nutritionnel, il a l’avantage d’être peu calorique et une bonne source de protéines végétales. Dénué de cholestérol, il fournit les 8 acides aminés essentiels à la construction de nos muscles, du fer pour notre tonus, du calcium et de la vitamine B.

C’est également un très bon allié féminin puisqu’il apporte des phyto-oestrogènes, hormones qui aide à lutter contre les symptomes de la ménopause et protège du cancer du sein. Quant à ces Messieurs, consommer du tofu protégerait du cancer de la prostate !

Alors quoi de meilleur qu’un tête à tête au tofu ?

Ma liste de courses
250 g Spaguettis au kamut (ou celles que vous aurez choisi)
250 g de Tofu ferme 
200 g de champignons de paris
3 oignons nouveaux avec leurs tiges
20 cl de crème de soja
1 càc de graines de coriandre moulues
1 cm de gingembre frais
1 pincée de piment de Cayenne
5 cl de vin blanc
sel et poivre
huile d’olive
sauce soja
gomasio ou sésamé grillé

 Faites cuire vos pâtes dans un grad volume d’eau. Pendant ce temps, faites revenir les oignons nouveaux émincés et le gingembre dans un poêle huilée et ajoutez les champignons puis le tofu en cubes. Laissez cuire pendant cinq minutes en remuant de temps à autre.

Lorsque votre préparation commence à accrocher, déglacez au vin blanc, mélangez et laissez réduire 3 minutes.

Ajoutez la crème de soja et les épices, remuez. Dressez dans vos assiettes, assaisonnez de sauce soja et saupaudrez de gomasio.

Variez les épices selon votre goût !