8 alternatives au mauvais sucre

Souvent décrié pour la santé, rendu coupable de diabète ou encore incriminé pour cause d’obésité, le sucre est la bête noire des sympathisants minceur et santé.

Pourquoi tant de haine à son sujet et qu’appelle-ton mauvais sucre ?

Le sucre est partout, nous le consommons tous les jours de façon consciente dans notre café ou sans le savoir dans beaucoup de plats préparés. Parfait exhausteur de goût pour les industriels, vous seriez surpris de connaître votre consommation quotidienne   !

Le sucre tel que nous le consommons partout aujourd’hui est transformé. Raffiné blanc de la betterave ou roux de la canne à sucre, ils ont tous deux les mêmes effets toxiques sur l’organisme.

  • Insuline : le sucre sollicite votre pancréas pour sécréter une forte dose d’insuline, hormone qui retombera aussi sec après quelques heures entraînant ce que l’on appelle de l’hypoglycémie.
  • Addiction : l’hypoglycémie amène à un besoin impérieux de consommer à nouveau du sucre pour faire passer le coup de barre, c’est alors un cercle vicieux.
  • Prise de poids : le cercle vicieux d’une consommation excessive entraine inévitablement une prise de poids mais aussi un ralentissement du métabolisme !
  • Calorie vide : le sucre raffiné est dénué de minéraux et d’intérêt nutritionnel. Il amène même votre organisme à travailler dur pour traiter et éliminer les calories ingérées.
  • Acidifiant  : Raffiné, le sucre fait parti des aliments les plus acidifiants. Il demande à votre corps un travail supplémentaire pour être assimilé. Son PH en est ainsi modifié rompant l’équilibre naturel de nos cellules. A long terme, trop d’acidité entraine un ralentissement du métabolisme (prise de poids), problèmes de peau, épuisement du système nerveux, dérèglement de la flore intestinale, dégénérescence des cheveux et des ongles et même des os, tensions musculaires, …

 

« Pas question de parler de régime »

 

Et parce qu’ici il n’est pas question de parler de régime, voici

quelques alternatives saines

Outre les fruits qui contiennent du sucre naturel appelé fructose, vous trouverez moult façons de substituer le vilain sucre.

  • sucre de canne complet ou intégral

On pense trop souvent à tort que consommer du sucre roux suffit pour se donner bonne conscience. Que nenni, il s’agit le plus souvent que de sucre blanc coloré. Le sucre de canne complet n’est ni raffiné ni chauffé préservant ainsi les vitamines et les sels minéraux de la canne à sucre.

  • Les fruits secs 

Dattes, pruneaux, abricots, figues, raisins, cranberries, mixés ou ajoutés en petits morceaux, à vos yaourts ou dans vos milkshakes. Les fruits secs ont l’avantage de sucrer vos préparations en y apportant une saveur supplémentaire. Ils procurent en bonus du fer, magnésium, potassium, vitamines et fibres.

  • Sirop d’agave

Extrait d’un cactus, le sirop d’agave est reconnu pour ses qualités nutritives exceptionnelles. Utilisé par les Aztèques il est riche en minéraux et régule la glycémie.

  • Le Miel

Comme pour le sucre, il ne doit pas être chauffé pour éviter la perte de ses nutriments. En plus d’être délicieux et doux pour la gorge, on lui confère de nombreuses propriétés, telles que d’être un antibiotique naturel, d’aider à fortifier les personnes en convalescence ou les enfants en pleine construction osseuse.

  • La stévia 

Extrait d’une plante, la stévia est un édulcorant naturel qui est doté d’un pouvoir 300 fois plus sucrant le sucre mais sans aucune calorie ! Aussi, La stévia a la grande particularité de n’avoir aucune influence sur la glycémie, ni même sur la balance.

Utilisée notamment en poudre, la caroube est l’édulcorant naturel le plus riche en minéraux et en calcium. Elle sucrera avec finesse vos desserts ou vos boissons chaudes.

  • La mélasse

Extraite de la canne à sucre la mélasse est une sorte de sirop visqueux brun foncé au bon petit goût de réglisse et aussi riche en minéraux qu’en saveur.

  • Le sirop d’érable 

On ne le présente plus ! En plus d’être excellent sur les pancakes, le sirop d’arable est riche en fer, phosphore, potassium et magnésium.

 

Il est évidemment compliqué de supprimer totalement le mauvais sucre et il serait bien dommage de se priver de quelques extras !

Tout est bien sûr dans la mesure, vous ne succomberez pas d’une maladie du pancréas après avoir mangé votre pâtisserie préférée, tout comme vous ne prendrez pas 10 kg après sa dégustation.

Etre sensibilisé permet simplement d’orienter ses choix alimentaires pour qu’ils deviennent des habitudes au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *